Préparer son arrivée en France

Étudiants

Vous êtes maintenant assuré de suivre vos études en France dès la prochaine rentrée universitaire. Retrouvez ici tout ce qu’il faut faire et prévoir, étape par étape, pour bien préparer votre arrivée en France.

Le plus tôt possible avant votre arrivée en France

Avant votre arrivée en France, commencez le plus tôt possible à chercher un logement. Vous pouvez faire un certain nombre de démarches à distance. Si vous comptez chercher un logement une fois arrivé en France, pensez à réserver un logement provisoire le temps de trouver un logement définitif.

Image
Photo d'un appartement

Un mois avant le départ

Faites les démarches pour obtenir votre visa au moins un mois avant votre arrivée en France afin que le consulat ait le temps de traiter votre dossier. Vous pouvez faire votre demande auprès du Consulat ou de l’Ambassade de France de votre pays de résidence dès que vous avez terminé la procédure Campus France.

Réfléchissez à votre budget et vérifiez que votre carte bancaire vous permettra bien de retirer de l’argent à votre arrivée en France. Dans le cas contraire, prévoyez de l’argent liquide. Vous pourrez plus tard ouvrir un compte bancaire en France.

Une semaine avant le départ

  1. Prévenez votre établissement d’accueil et votre éventuel bailleur de votre arrivée.
  2. Faites votre valise en prévoyant des vêtements adaptés à tout type de météo.
  3. Enfin, préparez les documents nécessaires à votre voyage et à votre installation, à savoir : 

Documents d’identité :

  • carte d’identité ;
  • passeport ;
  • extrait de naissance (traduction et copie conforme) ;
  • permis de conduire (si vous avez l’intention de conduire en France).

Documents relatifs à vos études en France :

  • attestation d’inscription dans votre établissement ;
  • attestation(s) de niveau de langue (français, anglais, etc.) ;
  • diplômes antérieurs (traduction et copie conforme).

Documents relatifs à votre voyage :

  • vos billets de trains ou d’avions ;
  • votre itinéraire depuis l’aéroport.

Documents relatifs à votre installation :

  • la réservation de votre logement imprimée ;
  • les documents demandés pour l’entrée dans le logement ;
  • la liste et les coordonnées de vos contacts en France.


N’hésitez pas à scanner ou à prendre en photo vos documents et envoyez-les-vous par email ou sauvegardez-les sur un cloud. Vous y aurez ainsi toujours accès facilement.

N’oubliez pas de prendre également votre téléphone portable, une carte bancaire de retrait utilisable en France et l’original ou la copie de votre carnet de santé.

Image
Image

Le jour de votre arrivée en France

  1. Si vous arrivez en France en train ou en avion, vous trouverez des distributeurs automatiques de billets dans la plupart des gares et des aéroports. Si besoin, profitez-en pour retirer de l’argent liquide.
     
  2. Si vous devez emprunter les transports en commun pour rejoindre votre logement, achetez vos titres de transport auprès d’une borne automatique ou d’un guichet. Le paiement par carte bancaire est accepté.
     
  3. Rejoignez votre logement et réglez les formalités nécessaires à votre installation.
     
  4. Posez vos valises, soufflez un peu et faites un tour pour découvrir votre nouveau quartier.
Image
Photo d'étudiants

La première semaine et les jours qui suivent

Dès votre arrivée, il y a 5 démarches très importantes à accomplir. Vous devez vous en occuper immédiatement.

1. Paiement de la contribution vie étudiante et de campus (CVEC)

C’est la 1ère démarche à accomplir avant toutes les autres. Elle est obligatoire pour s’inscrire dans votre établissement d’enseignement supérieur. 

La contribution vie étudiante et de campus coûte 90 euros par an. Vous pouvez la payer sur internet en vous connectant au site cvec.etudiant.gouv.fr. Vous pouvez également la payer en espèces auprès d’un bureau de poste.

Notre conseil : gardez précieusement l’attestation qui sera générée après votre paiement. Elle vous sera demandée lors de votre inscription dans votre établissement.

La contribution vie étudiante et de campus est versée au CROUS pour faciliter l’accueil des étudiants et leur accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif. Elle finance aussi des actions de prévention sur la santé.

Tous les étudiants inscrits en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur français, qu’il soit public ou privé, doivent payer cette contribution, à l’exception des étudiants :

  • Titulaires d’une bourse sur critères sociaux gérés par le CROUS ou d’une bourse versée par une région
  • Bénéficiant du statut de réfugié ou de la protection subsidiaire
  • Enregistrés en tant que demandeur d’asile et disposant du droit à rester sur le territoire français.

Dans tous les cas, même les étudiants exonérés du paiement de la Contribution Vie Etudiante et de Campus doivent se connecter au site cvec.etudiant.gouv.fr pour valider leur exonération et recevoir une attestation qui leur permettra de s’inscrire dans leurs établissements d’enseignement supérieur.

Bon à savoir : les étudiants inscrits en BTS ne sont pas concernés par la CVEC car ils sont inscrits dans un lycée et pas dans un établissement d’enseignement supérieur. Ils n’ont pas besoin de se connecter au site cvec.etudiant.gouv.fr ; aucune attestation ne leur sera demandée.

Consultez cette fiche pour mieux comprendre le fonctionnement de la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC) et ses implications pour les étudiants.

2. Inscription dans votre établissement d'enseignement supérieur 

Présentez-vous au service des relations internationales de votre établissement d’accueil. Profitez-en pour obtenir les renseignements nécessaires à la poursuite de vos études en France. Rendez-vous ensuite au service des inscriptions pour finaliser votre inscription, payer vos frais de scolarité et obtenir votre carte d’étudiant.

Pour en savoir plus sur la CVEC, cliquez ici.

3. Ouverture d’un compte bancaire

Pour ouvrir un compte bancaire vous aurez besoin de fournir un justificatif de domicile. Dans l’attente d’un logement définitif, vous pouvez parfois utiliser l’adresse du service des relations internationales de votre établissement. Vous devrez également apporter une pièce d’identité et une attestation de scolarité (ou votre carte d’étudiant).  

N’hésitez pas à comparer les offres des banques sur leurs sites internet. Certaines banques ont des offres spéciales pour les étudiants.

En ouvrant un compte bancaire, vous recevrez une carte bancaire, un chéquier et un relevé d’identité bancaire qui sera très utile dans la vie de tous les jours (remboursement des frais de santé, paiement des factures de téléphone …)

4. Validation de votre titre de séjour

Si vous êtes venus en France avec un visa nécéssitant une validation, effectuez cette démarche dans les tous premiers jours de votre arrivée. Elle vous permettra ensuite de vous inscrire à la sécurité sociale et de voyager pendant votre séjour.

Les conditions de validation des titres de séjour étudiants devraient bientôt être simplifiées.

Pour l’instant, et en attendant le changement de procédure, vous devez envoyer votre formulaire OFII à l’Office français pour l’immigration et l’intégration (OFII) pour valider votre titre de séjour (juillet 2018). Vous recevrez une convocation pour venir à l'OFII. 

Prévoyez un moyen de paiement pour vous acquitter de la taxe OFII et des droits de visa qui vont de 58 à 241 euros. Vous devrez régler cette somme en timbres fiscaux. Ils s’achètent dans les bureaux de tabac ou en version dématérialisée sur le site www.timbresofii.fr.

Lors de votre rendez-vous à l’OFII, n’oubliez pas d’apporter les justificatifs suivants :

  • convocation ;
  • passeport ;
  • justificatif de domicile ;
  • photos d’identité.

5. Inscription à la sécurité sociale

  • Vous êtes un étudiant européen

Si vous possédez une Carte Européenne d’Assurance Maladie (CAEM), vous n’avez pas besoin de vous inscrire à la sécurité sociale française. Vous pouvez utiliser votre carte et recevoir des soins en France. Cette carte se demande dans votre pays d’origine.

Les étudiants concernés sont ceux ayant la nationalité d’un pays de l’Union Européenne, de l’Islande, du Lichtenstein, de la Norvège ou de la Suisse.

  • Vous êtes un étudiant non-européen qui arrivera en France pour la rentrée 2018 ou plus tard

Vous devez vous inscrire au régime général de la sécurité sociale française. L’inscription se fait en ligne en vous connectant au site de l’assurance maladie dédié aux étudiants étrangers : www.etudiant-etranger.ameli.fr (le site est en attente d'ouverture)

L’inscription est gratuite. Elle doit se faire immédiatement après votre inscription dans votre établissement et après la validation de votre visa.

Cette démarche est obligatoire. Elle vous permettra de recevoir votre carte vitale et de vous faire rembourser une partie de vos frais médicaux. Si vous le souhaitez, vous pouvez également choisir une mutuelle qui vous permettra de compléter vos remboursements de frais médicaux.

Pendant le premier mois

  1. Rendez-vous au service de la scolarité de votre établissement ou à l’UFR dont vous dépendez pour obtenir votre emploi du temps.
     
  2. Faites un tour à la bibliothèque de votre établissement pour vérifier que votre carte de bibliothèque fonctionne correctement (votre carte d’étudiant fait souvent office de carte de bibliothèque).
     
  3. Passez également au service du CROUS pour récupérer vos tickets Resto U ou activer votre carte monétique et le Pass Culture qui vous offre beaucoup d’avantages.
     
  4. Si votre établissement propose une semaine ou un week-end d’intégration, n’hésitez pas à vous y inscrire : c’est un bon moyen de faire connaissance avec les autres étudiants et de pratiquer votre français.
     
  5. Enfin, prenez contact avec les associations étudiantes pour vous tenir informé des activités qu’elles proposent tout au long de l’année.
Image
Bienvenue en France